Pili Loop

Compositeur d’Un bon petit Diable

Pili LoopMusicien depuis l´âge de 6 ans, c´est en l´an 2000 que Philippe Grassal adopte son pseudonyme Pili Loop. C´est cette année-là, en effet, qu´il découvre une machine appelée “loop station”, qui permet d´enregistrer et de “boucler” sa voix et ses instruments, et ainsi de construire un “orchestre” en direct devant son public. Egalement passionné de théâtre, c´est pendant cette même année qu´il intègre la classe libre du Cours Florent, où il travaille notamment avec Michel Fau et Jean-Michel Rabeux.
Il fait alors la connaissance de Rébecca Stella, pour qui il a déjà apporté sa contribution musicale (Les quatre jumelles de Copi, puis Monologue pour les vivants de Lionel Cécilio).
Pili Loop vit depuis maintenant sept ans à Bamberg, en Allemagne, où il donne régulièrement des concerts “pop-electro” avec ses machines.