Les Eclipses

Le second volet des Iles Désertes
Une co-production de la Compagnie Clorinde et du Théâtre aux Etoiles

Quand la vie vous fait « des crasses » la meilleure option, c’est de devenir extraordinaire. C’est ce qui se passe quand on affronte une maladie. On se bat, on devient « super héros » et on s’adapte à une nouvelle vie que l’on n’imaginait même pas. On fait comme on peut.

Après l’annonce de la maladie chronique de leurs enfants, Rébecca Stella et Avela Guilloux, auteures, metteures en scène et comédiennes, ont porté au théâtre l’histoire de la découverte du diabète de Léa avec Les Îles Désertes. Après le couperet de l’annonce de sa maladie, Léa retrouve ses marques, et continue de grandir, avec son « petit bagage en plus ».

Mais Le diabète est une maladie dont on ne guérit pas, et quand cette situation s’installe, on sait qu’elle n’a rien de provisoire. Alors, comment continuer à grandir avec cette différence ? Peut-on réellement être extraordinaire tout le temps ? C’est pour tenter de répondre à ces interrogations, qui habitent aussi leurs vies respectives, que Rébecca Stella et Avela Guilloux ont choisi de porter à la scène le deuxième volet de la vie extraordinaire de Léa : Les Éclipses. Elles ont essayé d’imaginer ce qui se passe au moment du grand chamboulement de l’adolescence, ce moment charnière de la vie, qui n’est facile pour personne.

RÉSUMÉ

Comme tous les ados, Léa « se cherche », comme tous les ados, Léa en a marre de tout, marre aussi de tenir tête au diabète. Et comme tous les ados, par moment, elle baisse les bras. Elle ne veut plus être extraordinaire, elle veut se fondre dans la masse, être « normale ». Comment trouver sa place, quand tout le monde vous réduit à votre maladie ?

Pour Léa, en s’inventant « un autre monde », hors de portée, un monde imaginaire, en rêvant de planètes lointaines, d’étoiles, et de conquêtes spatiales. Un monde qui lui permette de s’évader de sa réalité, qu’elle ne se sente plus retenue au sol par sa « sale bête ». Comme une spationaute à la recherche d’une nouvelle planète, Léa s’entraine à dompter sa vie, lentement, jour après jour. Elle se révèle forte de ce qui lui a été transmis pendant toutes ces années, et sa maitrise, émerveille son entourage toujours admiratif et tendre.

De la conquête des Îles Désertes à celle des Éclipses, Léa continue son voyage dans la vie…

Création 2018
Théâtre
Tout public
55 minutes

Indépendant techniquement
DVD

DISTRIBUTION

Texte et mise en scène de Avela GUILLOUX et Rébecca STELLA

Avec :
Rébecca STELLA
Avela GUILLOUX
Jean VOCAT

Scénographie et costume : Caroline STELLA et Avela GUILLOUX
Lumières : Mathieu COURTAILLIER
Sons : Laurent DONDON
Photographies : Edouard KINI
Illustrateur : François DAMVILLE

Crédit photo : Vanessa GAUTHIER

La Compagnie Clorinde : Avela Guilloux, 06 95 67 29 23, avela.guilloux@gmail.com

Diffusion : Pierre-Jean Robin, 06 12 22 02 62, diffusion.pj@gmail.com, www.la-diff.com

Presse : Catherine Guizard – La Strada et cies, 06 60 43 21 13, lastrada.cguizard@gmail.com, www.lastradaetcompagnies.com