Sarah Fuentes

sarah-fuentesAprès un Master II de droit Public/ Urbanisme (Faculté Assas- Panthéon Sorbonne), Sarah Fuentes intègre la Classe libre du Cours Florent. Elle mène parallèlement une carrière de comédienne, d’auteure et de metteuse en scène.

Elle joue de 2001 à 2012 dans de nombreux spectacles, tant à Paris que dans toute la France : Les diablogues de Roland Dubillard, Marie Tudor de V. Hugo, Occupe-toi d’Amélie de G. Feydeau, Corps désaccordés, un putain de Cabaret ! , Yerma de F. Garcia Lorca, L’Héritage de B.M. Koltès, Le vison voyageur de R.Cooney et J. Chapman, Les amours de Don Perlimplin de F. Garcia Lorca, Week-end en ascenseur de J-C Barc , Les quatre morts de Marie de Carole Fréchette, Les quatre jumelles de Copi, Comment devenir une mère juive en dix leçons de P. Fucks, Le Carabet Ratapine de C. Escamez et P. Fenwick , Boulevard du boulevard du boulevard de Daniel Mesguich, La belle et la bête , Alice au pays des Merveilles, La Rose Blanche d’après les carnets de Hans et Sophie Scholl, Les Fables de la Fontaine, Les Malheurs de Sophie d’après la Comtesse de Ségur.

Comme auteure et metteuse en scène, elle cosigne Marie Tudor, Corps désaccordés, un putain de Cabaret ! , Les quatre jumelles, Monologue pour les vivants.

De 2012 à 2014, elle vit en Afrique du Sud où elle poursuit ses activités théâtrales en signant l’écriture et la mise en scène de Mal de Mère au African Dance Theatre à Cap Town (en 2013) et de Peau d’Ane au Baxter Theatre à Cap Town (en 2014), spectacles dans lesquels elle joue les rôles titres. Elle y mène également des ateliers pour enfants et adultes.

De retour en France, en 2015, elle interprète en alternance la Princesse et l’Ogresse dans le Chat Botté mis en scène par Rébecca Stella.